Funérarium : Définition, fonctionnement et tarifs

Funérarium
  • Blog
  • Obsèques
  • Funérarium : Définition, fonctionnement et tarifs

Étape intermédiaire entre le décès et le jour des obsèques, le transfert de la dépouille du défunt peut se faire à son domicile, dans une chambre mortuaire ou encore… au funérarium. 

Si vous n’êtes pas familier avec le concept de chambre funéraire, pas de panique : cet article vous explique le fonctionnement, la structure et les critères de choix d’une maison funéraire. Ainsi, rendez un dernier hommage à l’être cher en toute sérénité.

Pour faire court
5 points-clés à retenir
  • Le funérarium est un lieu où la famille et les proches peuvent se recueillir auprès du défunt jusqu’aux obsèques.
  • Il permet les adieux et la mise en bière, tandis que le crématorium est le lieu de la cérémonie et de la crémation.
  • Un funérarium se compose généralement d’une salle d’attente, de salons privatifs et d’une salle funéraire.
  • L’établissement est ouvert 24h/24. On y accède par clé ou digicode et il est possible d’organiser une cérémonie civile.
  • Pour choisir un funérarium, prenez en compte le budget, demandez un devis obsèques et considérez la localisation et les services proposés.

Qu’est-ce qu’un funérarium ?

Par définition, le funérarium désigne un lieu où la famille et les proches peuvent se recueillir auprès du défunt. Le corps y repose jusqu’au jour des obsèques, que la mise en bière ait été effectuée ou non.

Ce lieu remplace les veillées funèbres et permet aux proches de rendre un dernier hommage à la personne disparue. Il constitue ainsi une première étape au processus de deuil.

Le placement de la dépouille dans le funérarium précède la crémation et l’inhumation. Les soins de conservation comme la thanatopraxie y sont apportés.

Toutefois, d’autres options sont disponibles pour déposer le corps en attendant le jour des obsèques.

Il est possible d’opter pour :

  • le funérarium ;
  • l’hôpital ou l’établissement de soin où a eu lieu le décès ;
  • le domicile où a eu lieu le décès.

Funérarium ou crématorium : quelles différences ?

Il est important de bien distinguer le funérarium du crématorium. Si ces deux lieux ont tous deux pour objet de permettre aux proches et à la famille de faire leurs adieux à l’être cher, le crématorium désigne le lieu de la cérémonie et de la crémation.

En revanche, le funérarium peut également être appelé :

  • chambre funéraire ;
  • maison funéraire ;
  • athanée.

Là encore, attention à bien distinguer chambre funéraire et chambre mortuaire : cette dernière se trouve dans les hôpitaux et établissements spécialisés et permet de conserver (généralement gratuitement) la dépouille pendant un maximum de trois jours.

Bon à savoir

Depuis la chambre mortuaire, le corps du défunt peut donc être transféré vers une chambre funéraire.

La chambre funéraire, quant à elle, est un lieu payant que l’on ne retrouve ni en hôpital, ni en établissement de soin. Pour des tarifs qui varient selon le service et selon la géolocalisation, elle offre calme et intimité pour se recueillir en paix.

Composition d’un funérarium

Le funérarium se compose de plusieurs salles, à savoir :

  • une salle d’attente ;
  • un ou plusieurs salons privatifs ;
  • une salle funéraire.

Un funérarium se compose également de parties privées interdites au public. Celles-ci sont réservées au personnel.

Salle d’attente ou hall d’accueil

Cette première pièce sert d’entrée au funérarium et accueille les diverses familles qui y ont réservé une chambre privative.

En temps normal, le hall d’accueil affiche :

  • le règlement intérieur ;
  • la liste préfectorale des services de pompes funèbres habilités dans le département.

Salon privatif

Le salon privatif permet à la famille de se rassembler dans une atmosphère intime et confortable. Moyennant un coût supplémentaire, celui-ci est personnalisable aux désirs de la famille. On peut par exemple y demander une installation sonore, ou encore l’exposition de photographies.

Bon à savoir

Pour connaître les services proposés par le funérarium, le plus pratique est de se référer au règlement intérieur.

Salle funéraire

C’est dans la salle funéraire que repose la dépouille du défunt. Celle-ci peut être déjà mise en bière et reposer dans son cercueil posé sur des tréteaux. Si la mise en bière n’a pas encore été effectuée, le corps repose généralement sur un lit réfrigéré ou non.

La salle funéraire est une chambre froide (à basse température), ce qui permet de freiner la décomposition du corps, notamment si aucun soin de conservation n’a été entrepris.

À noter

Sur demande de la famille, le corps peut être sorti temporairement de la chambre froide. Ce service est toutefois facturé par le service de pompes funèbres. L’exposition du corps  se tient alors sur un temps limité, par souci de conservation du corps.

Comment fonctionne un funérarium ?

Funérarium de l'extérieur

Selon les cas, le transport du corps au funérarium ainsi que les trois premiers jours de location de la chambre funéraire (et du salon privatif) peuvent être à la charge :

  • de l’État, si le corps a été découvert à domicile ou sur la voie publique ;
  • de la maison de retraite (EHPAD), clinique ou hôpital si le décès a eu lieu dans ledit établissement et que celui-ci demande le transfert du corps ;
  • de la famille du défunt, si le transfert du corps se fait à sa demande, y compris depuis un établissement spécialisé.
Bon à savoir

Toute demande d’admission au funérarium se doit d’être acceptée par l’établissement, à moins qu’aucune place ne soit disponible.

C’est la municipalité qui gère le funérarium, qui est une institution publique. Néanmoins, parfois, c’est une entreprise de pompes funèbres qui se charge de cette gestion. Le bâtiment accueille normalement les personnes endeuillées en continu, 24 heures sur 24, afin de permettre un accès à la famille à n’importe quel moment.

La remise d’une clé ou d’un digicode permet cet accès en continu. Ainsi, le personnel du funérarium n’est pas nécessairement présent en continu.

S’il est possible d’organiser une cérémonie civile au funérarium, on préfèrera se tourner vers un lieu de culte pour honorer une cérémonie religieuse.

Comment choisir son funérarium ?

Avant même de se pencher sur le choix d’un établissement, il est important de prendre votre temps. En effet, le corps du défunt peut aussi bien reposer au funérarium que dans une chambre mortuaire, ou tout simplement à son domicile. Il revient à la famille de prendre cette décision.

Un paramètre à prendre en compte lors du choix du funérarium est le budget dont vous disposez. Selon la ville où se trouve la chambre funéraire et l’établissement lui-même, les tarifs pourront grandement varier.

À noter

Les tarifs appliqués par une chambre funéraire sont les mêmes pour toutes les familles.

En amont de tout paiement et transfert du corps, veillez à demander un devis obsèques. Les tarifs pratiqués peuvent comprendre :

  • les frais d’entrée ;
  • le prix forfaitaire basé sur la durée de séjour du défunt ;
  • les autres coûts facultatifs (location d’une salle de cérémonie, installation audio ou vidéo…).
Pour conclure

Bien que facultatif, le transfert du corps dans un funérarium est une étape clé bien souvent envisagée par les familles endeuillées. Pour avoir un point de vue plus complet sur les démarches relatives aux obsèques, prenez connaissance des formalités à accomplir après le décès d’un proche.

Questions fréquemment posées
Qu'est-ce qu'un funérarium ?

Un funérarium est un lieu dédié à la présentation et à la veillée du défunt avant les obsèques. Il offre aux proches un espace propice au recueillement et aux adieux dans un cadre adapté.

Comment choisir un funérarium ?

Pour choisir un funérarium, prenez en compte sa proximité géographique, ses installations et équipements (salles de recueillement, chambres funéraires, etc.), ainsi que les services supplémentaires proposés (soins de conservation, cérémonie personnalisée, etc.). Vous pouvez également demander des recommandations à votre entourage ou à votre entreprise de pompes funèbres.

Combien de temps peut-on conserver le défunt au funérarium ?

La durée de conservation du défunt au funérarium peut varier en fonction des réglementations locales et des souhaits de la famille. Généralement, cela peut aller de quelques jours à une semaine, voire plus dans certaines circonstances particulières.

Quelles sont les différences entre un funérarium et une chambre mortuaire ?

Un funérarium est un établissement dédié aux soins, à la présentation et à la veillée du défunt, offrant des services et des espaces spécifiques aux familles. Une chambre mortuaire, quant à elle, est une installation présente dans les hôpitaux et les établissements de santé, permettant de conserver le défunt temporairement avant son transfert vers un funérarium ou un autre lieu choisi par la famille.

Peut-on personnaliser la cérémonie au funérarium ?

Oui, il est possible de personnaliser la cérémonie au funérarium. Vous pouvez choisir les éléments qui reflètent la vie et les valeurs du défunt, tels que des photos, des objets symboliques, de la musique, des discours ou des témoignages. N’hésitez pas à discuter de vos souhaits avec les professionnels des pompes funèbres pour créer une cérémonie qui corresponde à vos attentes.

author

Olivier Silberberg

Avec plusieurs centaines de contenus à son actif en tant que Rédacteur web pour Syntax Finance et Rédacteur en chef de Kondoléances, Olivier Silberberg est diplômé du Master de Commerce de l'ESC Pau. Il est également praticien en hypnose et se passionne pour les sciences humaines.

Des articles pour aller plus loin

Urnes funéraires

Inhumation, Crémation : comment choisir ?

Découvrez comment choisir entre inhumation et crémation, les deux modes de sépulture autorisés en France, quand le défunt n’a pas fait part de sa volonté.

26/05/2023 • 10 minutes de lecture
Vieille caisse enregistreuse

Combien coûtent les obsèques et comment les financer ?

Devoir faire face à un décès est une épreuve nécessairement pénible. Alors que le processus de deuil est à peine.

07/10/2022 • 10 minutes