Assurance décès, assurance obsèques : quelle différence ?

signature d'un contrat d'assurance décès ou obsèques
  • Blog
  • Prévoyance
  • Assurance décès, assurance obsèques : quelle différence ?

Lorsque l’on n’a pas l’habitude de se pencher sur ce type de sujet, certains termes liés aux assurances et aux obsèques semblent particulièrement flous et interchangeables. Le cas de l’assurance décès et de l’assurance obsèques est assez symptomatique ! Difficile, a priori, de faire la différence entre ces deux assurances… Pourtant lorsque l’on étudie le sujet, on comprend rapidement qu’elles n’ont absolument rien à voir.

Qu’est-ce que ces termes recouvrent concrètement ? Quelles sont les différences majeures entre ces deux types d’assurances ? Comment choisir entre assurance décès et assurance obsèques ? Quelles sont leurs variantes ? Petit comparatif. 

Comprendre les termes

Assurance décès : définition et caractéristiques

Une assurance décès est une assurance qui permet de fournir un capital conséquent à la famille en cas de décès. Elle est pensée pour venir en complément du capital décès fourni par l’assurance maladie sous certaines conditions. La somme peut être utilisée librement par les bénéficiaires.

Comme nous le verrons plus bas, il existe deux formes d’assurances décès :

  • le contrat assurance-vie entière ;
  • le contrat assurance décès temporaire.
A noter

Le contrat assurance décès temporaire est un cas assez particulier, qui vise à répondre à des besoins bien précis.

Assurance obsèques : définition et caractéristiques

L’assurance obsèques (ou contrat obsèques) participe au financement anticipé de ses propres funérailles. Il permet d’éviter à la famille et aux proches d’avoir à payer les frais des funérailles dans des circonstances déjà douloureuses.

Il existe deux types d’assurances obsèques :

  • Il peut s’agir d’une assurance obsèque par capital. Dans ce cas, une somme est versée directement au bénéficiaire afin qu’il puisse organiser les funérailles plus sereinement.
  • Il peut également s’agir d’un contrat obsèque en prestation. Dans ce cas, l’assuré choisit lui-même les pompes funèbres et le type de funéraille qu’il souhaite. Type de cercueil ou d’urne, caveau ou cavurne, pierre tombale, columbarium, concession et même parfois fleurs… Les proches n’ont presque rien à organiser car presque tout est prévu dans le contrat.

Assurance décès, assurance obsèques : les différences majeures

Une assurance obsèque ne sert qu’à payer les frais des funérailles, tandis que l’assurance décès est conçue pour aider plus largement la famille. L’assurance décès et l’assurance obsèques ne visent donc pas du tout le même objectif.

Tarifs et montants

En toute logique, les tarifs à envisager ne sont pas les mêmes :

  • Pour un contrat obsèques, les cotisations versées visent à rembourser des funérailles qui coûtent entre 2 500€ et 5 000€ en moyenne. Ainsi, les mensualités ne sont pas très élevées. Moins d’une dizaine d’euros par mois suffit généralement.
  • En revanche, une assurance décès permet de débloquer des sommes bien plus importantes, entre 10 000€ et plus de 100 000€. Les mensualités à envisager sont donc plus importantes. Elles commencent généralement aux alentours d’une vingtaine d’euros par mois… Et la durée de cotisation est bien plus longue. Notez qu’il est également possible de simplement verser un capital et de le faire fructifier, ou bien encore de payer des cotisations au trimestre, au semestre ou à l’année.

Couverture

Les assurances obsèques ne visent qu’à payer les frais des obsèques. Ainsi, la somme est débloquée en cas de décès, et ce, quelle que soit la cause du décès.

En revanche, l’assurance décès permet avant tout de sécuriser ses proches. Ainsi, certaines assurances décès permettent de débloquer les sommes même lorsque la personne n’est pas encore décédée. C’est notamment le cas lorsqu’elle devient invalide.

Enfin, comme nous le verrons plus bas, un certain type d’assurance décès ne permet de couvrir le décès d’une personne que dans un laps de temps limité. On parle alors de contrat assurance décès temporaire.

Fiscalité

La politique de fiscalité prévue est la même pour l’assurance décès et l’assurance obsèques.

En résumé il faut retenir que : 

  • Les sommes débloquées par une assurance obsèques ne sont pas assez importantes pour que cela soit imposable.
  • La fiscalité liée aux assurances décès est particulièrement complexe. Notez surtout qu’un abattement de 30 500€ est appliqué pour les sommes versées après les 70 ans du souscripteur, et de 152 500€ pour les sommes versées avant ses 70 ans. 

Assurance décès, assurance obsèques : comment choisir ?

Assurance décès : avantages et inconvénients

Ainsi l’assurance décès présente plusieurs avantages :

  • Les sommes débloquées sont potentiellement plus importantes.
  • Les sommes débloquées sont utilisées librement par les bénéficiaires.
  • Il est possible d’être couvert en cas d’invalidité.

Mais elle contient également certaines limites : 

  • Des droits de succession sont à envisager, et leurs règles sont complexes. 
  • Les cotisations sont plus importantes.

Assurance obsèques : avantages et inconvénients

L’assurance obsèques présente ses propres avantages :

  • Les cotisations ne sont pas conséquentes.
  • Le système est simple, en particulier en cas de contrat par prestation.
  • Il n’y a pas de droit de succession à payer.

Elle comporte également son lot d’inconvénients :

  • Les sommes débloquées ne sont pas très conséquentes.
  • Les bénéficiaires n’ont pas beaucoup de liberté quant à leur utilisation.

Les variantes de contrats

Comme évoqué plus haut, il existe deux variantes du contrat assurance décès.

Contrat assurance-vie entière

Le contrat assurance vie entière est souscrit à vie. Avec lui, le versement d’un capital advient toujours lors du décès de l’assuré. Il ne s’agit donc pas tant d’une gestion d’un risque que de la transmission d’un patrimoine.

Contrat assurance décès temporaire

À l’inverse, le contrat assurance décès temporaire est à entendre comme une véritable assurance, prévue pour protéger sa famille dans des situations dangereuses. Ainsi, dans ce type de contrat, les sommes ne sont débloquées que lorsque le décès survient avant une date prédéfinie. Autrement, l’assurance conserve tout l’argent déposé.

Souscrire à une assurance décès temporaire n’est donc utile que lorsque l’on prévoit de faire certaines activités dangereuses et limitées dans le temps, par exemple en cas de voyage à l’étranger.  

Pour conclure

Bien que les deux termes pourraient sembler similaires, l’assurance décès et l’assurance obsèques recouvrent deux réalités bien différentes.

Une assurance décès vise avant tout à protéger sa famille en cas de décès en lui fournissant un patrimoine conséquent. En revanche, une assurance obsèques ne sert qu’à payer les frais des funérailles.

author

Olivier Silberberg

Avec plusieurs centaines de contenus à son actif en tant que Rédacteur web pour Syntax Finance et Rédacteur en chef de Kondoléances, Olivier Silberberg est diplômé du Master de Commerce de l'ESC Pau. Il est également praticien en hypnose et se passionne pour les sciences humaines.

Des articles pour aller plus loin

Avis assurance obsèques groupama

Avis assurance obsèques Groupama : faut-il souscrire ce contrat prévoyance ?

Découvrez notre avis sur l’assurance obsèques Groupama, ses conditions, son capital garanti, sa couverture et sa fiscalité.

28/07/2023 • 14 minutes de lecture
Avis MUTAC assurance obsèques

Avis assurance obsèques MUTAC : faut-il souscrire ce contrat prévoyance ?

Découvrez notre avis sur l’assurance obsèques MUTAC, ses conditions, son capital garanti, sa couverture et sa fiscalité.

27/07/2023 • 12 minutes de lecture
Avis MAIF

Avis assurance décès MAIF : faut-il souscrire ce contrat prévoyance ?

Découvrez notre avis sur l’assurance décès MAIF, ses conditions, son capital garanti, sa couverture et sa fiscalité.

26/07/2023 • 15 minutes de lecture