Faire-part de décès : comment le rédiger ?

Faire-part de décès

Jean Cocteau disait que « le vrai tombeau des morts, c’est le cœur des vivants ». Les funérailles sont une occasion de se retrouver et de continuer à faire vivre le souvenir du défunt. Il s’agit d’une étape importante qui permet de lui dire adieu une dernière fois et de lui rendre hommage. Mais, avant ça, il faut annoncer la triste nouvelle du décès. Le faire-part de décès (à ne pas confondre avec l’avis de décès) apporte de la solennité à cette annonce. Il permet à celui qui le reçoit de connaître les informations pratiques liées aux obsèques.  

Si vous souhaitez envoyer un faire-part de décès, vous êtes certainement en proie à de nombreux questionnements. Comment l’écrire ? Quand et comment l’envoyer ? Existe-t-il des modèles de faire part de décès ? Cet article va vous aider à rédiger votre faire-part de décès. 

Télécharger un modèle gratuit

Les mots vous manquent ? Les faire-part de décès répondent à un certain formalisme. Il peut être difficile de savoir comment structurer ses idées et les formuler. Vous n’avez sûrement pas envie de commettre d’erreur ou d’oublier de mentionner des informations indispensables.

 N’ayez crainte, nous vous aidons dans cette démarche. Il ne vous reste plus qu’à télécharger notre modèle gratuit et à le personnaliser.

Vous avez besoin d’en savoir plus sur la personnalisation des faire part de décès ? Vous êtes au bon endroit, car cet article vous offre toutes les clés pour rédiger un faire-part parfait

Informations à rédiger

Présenter membres de la famille

Le faire-part de décès doit mentionner la famille du défunt. En général, la présentation des membres de la famille doit se faire dans un ordre précis. Vous nommerez en premier les parents les plus proches, et vous terminerez par les membres de la famille les plus éloignés. 

Voici l’ordre de présentation du faire-part de décès :

  • Le mari ou la femme de la personne décédée/son conjoint ou sa conjointe ; 
  • Ses enfants et les conjoints des enfants, les petits-enfants ; 
  • Les parents du défunt, ses frères et sœurs ; 
  • Les oncles, tantes ou cousins. 

Une phrase d’annonce

Une fois que vous avez présenté les proches du défunt, vous devez annoncer son décès. 

Quand on parle d’une phrase d’annonce, on pense aux formulations suivantes :

«(Nom des proches) ont la douleur de vous faire part du décès de (Nom du défunt)»
«(…) ont la profonde/l’immense tristesse de vous annoncer le décès de (…)»
«(…) ont le très grand chagrin de vous faire part du décès de (…)»

Vous pouvez également choisir une phrase d’annonce avec une connotation religieuse.

Si vous êtes de confession catholique, voici des exemples de mention de Dieu dans le faire part :

« (…) vous annonce le rappel à dieu de (…) » 
« (…) vous font part de l’entrée dans la lumière de Dieu de (…) ». 

Laissez parler votre cœur et choisissez la tournure de phrase qui vous parle le plus. 

Présenter le défunt

Vous poursuivez le faire-part de décès en donnant des informations sur le défunt. Indiquez son nom et son prénom, son âge et la date de son décès. Vous pourrez préciser les causes de son décès si vous le souhaitez. 

Voici un exemple :

Madame Jeanne Durant, 

Son épouse, 

Dimitri et Adèle Durant, 

Ses enfants, 

Mathieu et Sophie Durant, 

Son frère et sa sœur, 

Ainsi que l’ensemble de sa famille, 

Ont la douleur de vous faire-part du décès de Antoine Durant, 

Survenu le 20 janvier 2023, à l’âge de 45 ans.

Organisation cérémonie

Le faire-part de décès doit donner des indications sur les obsèques. Ainsi, vous devrez préciser la date, le lieu et l’heure de la cérémonie civile ou religieuse. Vous devez également préciser s’il s’agit d’une crémation ou d’une inhumation. 

Si la famille du défunt souhaite que la cérémonie se déroule dans la plus stricte intimité, elle doit le mentionner sur le faire-part. 

La cérémonie religieuse se tiendra le 24 janvier 2023 à 15 h à l’église Notre-Dame. L’inhumation se déroule au cimetière Sainte-Croix d’Oloron-Sainte-Marie. 

Exemple d’instructions

Instructions

Vous pouvez profiter du faire part de décès pour donner des instructions diverses. Peut-être que vous ne souhaitez pas recevoir de fleurs à cette occasion ? Peut-être que vous préférez que les personnes présentes participent à une cagnotte pour une association caritative ?

La récolte de fonds lors de funérailles répond au besoin de faire un geste symbolique, de proposer une action qui a du sens. Si le défunt a été emporté trop tôt, au terme d’un combat contre le cancer ou contre la maladie d’Alzheimer par exemple, les proches peuvent souhaiter demander un don en faveur d’une association qui lutte contre ces maladies. 

« Selon la volonté de la famille, il n’y aura ni fleurs ni couronnes. En revanche, une collecte au profit de la lutte contre le cancer aura lieu après la cérémonie ». 

Exemple de consigne

Vous pouvez également trouver des formulations de ce type :

« Selon les dernières volontés du défunt, il n’y aura ni plaques ni couronnes » 

C’est aussi le moment de spécifier si vous souhaitez que seules des fleurs naturelles vous soient offertes ou si vous prévoyez la plantation d’un arbre hommage par exemple. 

Remerciements

Le faire-part de décès peut inclure des remerciements. Les remerciements peuvent être adressés au médecin et au personnel soignant en guise de reconnaissance et de gratitude pour la qualité de leur accompagnement. 

« La famille remercie tout particulièrement les docteurs, infirmières et aides-soignantes de l’EHPAD Les Fontanilles pour leur gentillesse et leur dévouement » 

Exemple de remerciements

Après les obsèques, vous pourrez également envoyer une lettre de remerciement (ou une carte de remerciement) à toutes les personnes qui ont été présentes à vos côtés lors des obsèques ou qui se sont manifestées pour vous témoigner leurs condoléances. 

Comment annoncer le décès ?

Les codes à respecter

Le faire-part de décès est envoyé par courrier ou courriel nominativement. Il ne répond pas à un formalisme aussi figé que l’avis de décès.

Cependant, en pratique, ils restent très similaires dans la forme et le fond. 

Pour résumer, le faire-part de décès comporte généralement les informations suivantes :

  • noms et liens de parenté avec le défunt (selon un degré de proximité) ; 
  • nom du défunt, son âge, la date de son décès, le lieu du décès ; 
  • les informations pratiques sur ses obsèques : date, lieu et heure de la levée de corps, des cérémonies religieuses ou laïques et de l’inhumation ; 
  • instructions et remerciements éventuels. 

Certains osent un brin d’humour. Voici un extrait d’un faire-part qui ne manque pas d’audace : 

« À la suite de son inévitable décès, Georges a le regret de vous annoncer sa mort. Il s’excuse pour l’interruption momentanée de sa vie. Elle reprendra son cours normal par le souvenir que vous aurez de lui. Les obsèques auront lieu malgré lui, mais avec lui tout de même, le jeudi (…)». 

La suite du faire-part adopte des codes plus classiques tels que des informations sur la cérémonie et la mention des noms des proches (« De la part » de Madame […], son épouse). 

Vous pouvez l’imaginer, il est difficile pour l’entourage du défunt de prendre l’initiative d’insérer de l’humour dans un faire-part de décès. Cela pourrait être mal interprété et jugé inopportun.

En revanche, il en est autrement lorsque le faire-part a été rédigé par le principal intéressé.

C’est inhabituel, mais après tout, pourquoi pas ? Si tel est votre souhait, vous pouvez rédiger un texte original, unique et demander à ce qu’il tienne lieu de faire-part au moment de votre décès.

Les termes à utiliser

Vous craignez de ne pas trouver les bons mots pour faire part du décès de l’un de vos proches ? Rassurez-vous : vous pouvez vous appuyer sur les expressions qu’il est coutume d’employer.

Nous en avons déjà évoquées précédemment, mais en voici une nouvelle liste :

  • (nom des proches) ont l’immense douleur de vous faire part du décès de (nom du défunt) ; 
  • (…) Ont la tristesse/le regret de vous faire part du décès de (…) ;
  • (…) vous annoncent avec émotion la disparition de (…). 

Si vous souhaitez vous extraire un peu du formalisme habituel, vous pouvez choisir de commencer votre faire-part de décès par une citation qui vous touche particulièrement. 

« Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout où je suis » (Victor Hugo)

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants » (Jean d’Ormesson).

Exemples de citation

Le faire-part de décès religieux 

Le défunt était croyant et pratiquant ? Dans ce cas, il est peut-être important pour vous de donner une connotation religieuse à votre faire-part

Quelle que soit la religion, la base du texte reste en général la même. Vous êtes cependant libre de l’adapter.

« Le seigneur vient de rappeler à lui l’âme de…»

« l’Éternel fera reposer en paix l’âme de…».

Exemples de faire-part religieux

Vous pouvez aussi inclure sur votre carte des symboles religieux :

Autour du faire-part de décès

Quand rédiger le faire part ?

Le délai pour envoyer un faire-part va dépendre de votre intention première.

Si le faire-part tient lieu d’invitation, il doit être rédigé au plus vite après le décès. Il est important d’être rapide pour vous assurer que tous soient avertis du décès suffisamment tôt. De cette manière, ils pourront prendre leurs dispositions et être présents lors de la cérémonie religieuse ou de l’enterrement.

Une annonce rapide permet aussi à l’entourage du défunt de faire le nécessaire auprès des fleuristes, par exemple, pour confectionner un bouquet ou une gerbe en son honneur

En revanche, si le faire-part a simplement pour objectif d’annoncer le décès, mais qu’il ne tient pas lieu d’invitation, rien ne presse. Il peut être rédigé après la cérémonie, l’inhumation ou la crémation. Il précisera que les obsèques se sont tenues à une date antérieure dans l’intimité familiale. 

Quel support utiliser pour la rédaction ?

Vous avez plusieurs outils à votre disposition pour rédiger et envoyer vos faire-part. 

Vous pouvez utiliser des sites internet dédiés à la réalisation et à l’impression de faire-part. L’avantage est que vous trouverez de nombreux modèles adaptés, jolis, sous forme de carte. Il ne vous restera plus qu’à les personnaliser en ajoutant la photo du défunt, par exemple, et en adaptant le texte. Bien sûr, cela à un coût et c’est à vous de déterminer quel budget vous souhaitez allouer aux faire-part de décès. 

Voici quelques exemples de sites internet de faire-part de décès :

Si vous n’avez plus le temps et que le faire-part tient lieu d’invitation, vous pouvez choisir de l’envoyer par mail. Dans ce cas, vous pouvez opter pour des faire-part en ligne payants (voir sites mentionnés plus haut) ou gratuits (Canva ou AFairePart). Ce sont des options intéressantes si vous souhaitez que votre faire-part dématérialisé ait tout de même un design et une esthétique travaillés.  

Mais, vous pouvez aussi rédiger vous-même un mail et l’envoyer en toute simplicité à vos contacts pour leur annoncer le décès ainsi que l’heure et le jour de la cérémonie. Ce choix est peut-être celui qui manque le plus de solennité, mais il a le mérite d’être rapide et efficace. 

Vous pouvez aussi envoyer un courrier à vos proches. Ce courrier peut prendre la forme d’une lettre ou d’une carte. Le délai de réception doit être pris en compte.

La Poste permet désormais de préparer son courrier sur son site internet. Vous payez simplement l’affranchissement en ligne et La Poste s’occupe du reste. Une idée qui peut être intéressante pour vous faciliter la tâche et gagner du temps.

Enfin, à une période où nombreuses sont les personnes connectées aux réseaux sociaux, vous pouvez aussi publier le faire-part de décès sur votre page Facebook, par exemple.

Publier dans la presse locale

Quand on parle de faire-part de décès, on pense à une annonce privée du décès. Le faire-part de décès s’adresse uniquement à une liste de personnes bien précise.

La publication dans la presse locale est un avis de décès. Ces deux termes sont proches, il n’est donc pas rare de les confondre.

Combien coûte un faire-part ?

L’impression de faire-part sur des sites en ligne coûte en moyenne entre 1 et 2 euros par carte. Certains sites proposent ce service pour un minimum de 20 cartes achetées. N’oubliez pas de vérifier dans la description si l’enveloppe est incluse.

Comme indiqué précédemment, il existe aussi des options gratuites ou moins onéreuses.

Pour conclure

Le faire-part de décès est une attention particulière. Il est adressé nominativement à l’entourage du défunt. Vous souhaitez privilégier une annonce publique ? Alors, vous devrez rédiger un avis de décès ! N’hésitez pas à consulter notre article pour savoir comment vous y prendre et le faire publier dans la rubrique nécrologique d’un journal local ou national.

author

Olivier Silberberg

Avec plusieurs centaines de contenus à son actif en tant que Rédacteur web pour Syntax Finance et Rédacteur en chef de Kondoléances, Olivier Silberberg est diplômé du Master de Commerce de l'ESC Pau. Il est également praticien en hypnose et se passionne pour les sciences humaines.

Des articles pour aller plus loin

Crématorium funérarium dax

Funérarium et crématorium à Dax : les 6 meilleures adresses

Voici une liste des meilleurs funérariums et crématoriums à Dax, afin de rendre hommage aux défunt dans les conditions les plus dignes.

15/07/2023 • 10 minutes de lecture
Cimetières Dax

Cimetières à Dax : 6 lieux pour le repos éternel

Voici un classement des meilleurs cimetières à Dax, afin d’inhumer vos proches et de leur rendre hommage, même après la mort.

13/07/2023 • 6 minutes de lecture
Pompes funèbres Pétrau

Avis Pompes funèbres Pétrau : faut-il choisir cette agence de pompes funèbres ?

Découvrez notre avis sur l’agence Pétrau, leurs services de pompes funèbres ainsi que les témoignages clients.

11/07/2023 • 6 minutes de lecture