Pierre tombale : le guide complet

Pierre tombale

La pierre tombale est un monument funéraire. Elle permet aux personnes endeuillées de se recueillir au cimetière sur la sépulture du défunt. Pour les proches chargés de son achat, la décision n’est pas toujours facile.

Vaut-il mieux une pierre tombale en granit ou en marbre ? Existe-t-il d’autres alternatives ? Certaines religions interdisent-elles la pose de ce monument funéraire ? Combien coûte une pierre tombale ? Comment s’entretient-elle ? Vous trouverez les réponses à ces questions dans cet article.

Qu’est-ce qu’une pierre tombale ?

La pierre tombale est ce qui permet de recouvrir et de fermer une tombe. Elle est constituée de différents blocs qui ensemble forment le monument funéraire.

Parmi ces blocs, il y a :

  • la semelle et le soubassement : ce sont les surfaces horizontales qui servent de base, d’assise au monument ;
  • la stèle : c’est le bloc vertical qui peut être posé à la tête du monument ;
  • la tombale : la surface horizontale qui recouvre la sépulture. C’est elle qui s’ajuste sur le soubassement. Elle peut être de différentes tailles et de différentes formes. 

Sur la pierre tombale figurent le nom, le prénom, la date de naissance et de décès d’une personne. Il est également possible d’y faire graver des citations, des messages personnels ou des prières.

S’il y a une stèle, on parlera de stèle funéraire. Si le monument funéraire n’en a pas, et est constitué de blocs horizontaux (tombale), on parlera de dalle funéraire (ou tumulaire).

A noter

Il existe de nombreux termes pour désigner les différentes parties d’un monument funéraire. Ici, on s’attardera sur la tombale et on utilisera le terme « pierre tombale » pour la désigner.

Comment choisir une pierre tombale ?

Avant de choisir une pierre tombale, il faut prendre en compte plusieurs critères. Certains sont purement esthétiques et propres à chacun (la forme, la couleur), d’autres sont des critères financiers (le coût de la pierre tombale) ou encore religieux.

Parfois, votre liberté de choix peut être réduite du fait de l’existence d’une réglementation : la commune peut vous imposer de choisir une pierre tombale dans un matériau déterminé, ou vous imposer une dimension maximale.

La forme

Les pierres tombales sont de différentes formes :

  • une dalle rectangulaire ;
  • une tombale à deux pans symétriques ;
  • une tombale en pente ;
  • une tombale en queue de billard ;
  • une tombale à chapeau de gendarme ;
  • une tombale avec une croix ;
  • une dalle arrondie.

Le choix de la forme se fera en fonction des préférences de chacun.

Les dimensions

Avant d’installer une pierre tombale, il faut se renseigner auprès de la mairie. Chaque commune fait appliquer un règlement qui lui est propre concernant les dimensions maximales des monuments funéraires. C’est le soubassement qui délimite généralement la sépulture.

On peut compter 2m x 1m pour une tombe simple et 2m x 2m pour une tombe double. La pierre tombale doit être d’au moins 5 cm d’épaisseur si la sépulture est de 2 mètres.

La couleur

Là encore, avant de vous décider sur une couleur de pierre tombale, vous devez consulter le règlement intérieur du cimetière. Certaines communes (ce sont elles qui exercent des compétences en matière funéraire) déterminent les couleurs autorisées.

A noter

Initialement, les pierres tombales étaient faites en pierre ou en marbre. Elles étaient donc noires, grises ou blanches.

Avec l’arrivée des pierres tombales en granit, un choix plus large de couleurs est apparu (rouge, bleu, vert, rose, etc.). Il est également possible de choisir un monument funéraire avec différentes textures (grains, réguliers, mouchetés, etc.). 

Si vous souhaitez anticiper et éviter à vos proches de faire un choix à votre place, vous pouvez par exemple souscrire un contrat obsèques ou les informer directement de vos souhaits en matière de monument funéraire. 

Selon la personnalité du défunt, le choix peut se porter vers des couleurs plus classiques, discrètes ou vers des couleurs plus vives (toujours dans le respect du règlement). 

La croyance et la religion

Les pierres tombales catholiques

Il est possible d’orner les pierres tombales des défunts catholiques d’une croix ou d’y faire graver une prière. Si vous souhaitez rendre un dernier hommage à un proche dans le respect de cette religion, vous pouvez vous informer sur les codes et étapes de l’enterrement catholique

Les pierres tombales musulmanes

Certains rites et pratiques régissent l’enterrement d’un croyant musulman. Le défunt ne doit pas avoir de pierre tombale. En revanche, une stèle (de forme arrondie pour rappeler le toit de la Mecque) et une plaque funéraire sont possibles. Simplicité, sobriété et humilité sont les maîtres mots.

Les pierres tombales juives

La composition du monument funéraire dépend de la religion judaïque du défunt. 

Les Ashkénazes n’ont pas de tombale, mais ont une stèle. Le nom français et hébreu du défunt y est gravé, ainsi que le nom de son père. La stèle peut aussi être ornée d’étoiles de David et d’épitaphes.

Les Séfarades choisissent traditionnellement une tombale sur laquelle est inscrit le nom complet hébraïque ainsi que le nom de la mère.

A noter

L’enterrement juif est jalonné de codes et d’étapes bien précises.

Les pierres tombales bouddhistes

Généralement, le choix des bouddhistes se porte vers la crémation et non l’inhumation. Toutefois, le bouddhisme n’interdit pas l’inhumation et donc la pose d’une pierre tombale.

A noter

Pour en savoir plus sur le passage de la vie à la mort dans la religion bouddhiste, n’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet.

Le budget

Une pierre tombale coûte en moyenne 2 000 euros. Ce prix est variable en fonction des matériaux, de ses dimensions, ou des gravures que vous souhaitez faire inscrire dessus. 

Les matériaux

Les pierres tombales peuvent être en granit, en marbre, en pierre calcaire, en métal et en bois. Tous les matériaux n’ont pas le même coût, la même facilité d’entretien, la même résistance au temps qui passe, aux fortes chaleurs ou aux intempéries. Autant de critères à prendre en compte avant de choisir votre monument funéraire. Regardons de plus près les spécificités de chaque matériau. 

Quel matériau pour une pierre tombale ?

Granit, marbre, pierre calcaire, métal ou bois ? Il est parfois difficile de s’y retrouver. Pour faire un choix, il faut s’attarder sur les avantages et les inconvénients de chacun de ces matériaux.  

Granit

Les pierres tombales en granit coûtent moins cher que les pierres tombales en marbre ou en pierre calcaire. Elles sont faciles à entretenir et offrent différentes possibilités de couleurs et de nuances. Le granit du Tarn est parmi les plus plébiscités du fait de sa provenance française et de sa qualité.

Marbre

Le marbre est une matière noble qui est appréciée pour son aspect lisse et poli. Elle offre moins de choix de couleurs que le granit (seulement des nuances de gris, de blanc et de noir). Elle est également un peu moins facile d’entretien et résiste moins bien à l’usure du temps.

Pierre calcaire

La pierre calcaire est moins utilisée que les précédents matériaux, car elle présente plusieurs inconvénients. Son prix reste élevé : il est en tout cas supérieur à celui du granit.

La pierre tombale résiste mal au temps qui passe : elle est plus fragile et poreuse que ses concurrentes. La végétation peut avoir tendance à s’y incruster, et la pierre peut se noircir à cause de la pollution et de la poussière. Elle nécessite également plus d’entretien.

Cependant, certaines communes peuvent imposer le choix d’un monument en pierre calcaire. Renseignez-vous et consultez le règlement intérieur du cimetière.

Métal ou bois

C’est plus rare, mais certains font le choix d’un ouvrage en métal ou en bois. 

Le métal est un matériau qui donne un aspect moderne au monument funéraire. Il est facile à travailler, offre de nombreuses possibilités de personnalisation, de choix de couleurs et de gravures.

La pierre tombale en bois est appréciée pour son aspect simple, naturel et écologique

L’entretien de ces pierres tombales doit être réalisé avec soin pour éviter rouille et usure prématurée.

Combien coûte une pierre tombale ?

Prix moyen

Les tarifs d’une pierre tombale sont très variables et dépendent de nombreux critères. Il faut compter en moyenne 2 000 euros (et c’est une fourchette basse).

Attention

En plus de sa fabrication, un coût supplémentaire est à prévoir pour son transport et son installation.

Chaque élément du monument funéraire est facturé séparément : la stèle (si vous en choisissez une), la semelle et la tombale.

Un devis personnalisé vous aidera à faire votre choix et à trouver le monument funéraire qui vous convient en fonction de votre budget et de vos exigences.

À noter

Il est désormais possible d’acquérir des pierres tombales d’occasion. Une solution qui mérite qu’on s’y attarde si vous souhaitez acheter une pierre tombale à moindre coût ou faire un geste pour l’environnement.

Prix selon le type de pierre

Les prix sont indicatifs, car ils dépendent évidemment de la qualité et de la provenance du matériau choisi, de sa dimension, et des tarifs pratiqués par les pompes funèbres et marbriers funéraires.

  • Pour une pierre tombale en granit, il faut compter au minimum entre 600 et 700 euros, tandis que le prix maximum peut s’élever à plus de 5 000 euros.
  • Avec une pierre tombale en marbre, il faut prévoir un budget de 1 500 euros minimum. 
  • Le budget approximatif d’une pierre tombale en pierre calcaire est de 1 000 à 2 000 euros.
  • Une pierre tombale en bois est moins chère que sa sœur en granit. Son coût peut donc être inférieur à 600-700 euros.

Comment entretenir une pierre tombale ?

Poser une pierre tombale

La pose de cet édifice doit être réalisée avec soin. Elle est garante de la bonne stabilité du monument funéraire et peut être posée à ras de sol (enterrée entièrement), ou enterrée à 50 % ou aux ¾.

Ce procédé va être plus ou moins complexe selon la facilité d’accès à la concession ou l’état du sol du cimetière par exemple.

Ornements et gravure sur une pierre tombale

Il existe de nombreux ornements pour apporter une touche plus personnelle à une pierre tombale.

Les gravures permettent de graver le nom du défunt et d’ajouter différents éléments personnalisés pour lui rendre hommage.

Vous pouvez donc demander la gravure d’une épitaphe : il s’agit de la mention de son identité ou d’un court texte faisant référence à un trait de sa personnalité ou à son parcours de vie.

Voici un exemple d’épitaphe :

« Aucun regret. Aucun remord. Une vie pleinement vécue »

Ou un plus célèbre de Martin Luther King :

« Enfin libre ! Enfin libre, merci Dieu tout-puissant, je suis enfin libre »

Sur la tombale, vous pouvez donc faire graver une citation, un message personnel, une prière ou encore un symbole religieux.

À défaut de gravure, vous pouvez aussi décider de fixer directement des éléments de décoration. Vous pouvez aussi ajouter sur la tombe des plaques ou des médaillons (avec la photo ou le portrait du défunt).

Nettoyer une pierre tombale

Les pierres tombales s’entretiennent différemment selon le type de matériau utilisé. Il est préférable de procéder à un entretien régulier pour veiller à la bonne longévité du monument funéraire.

Pour éviter de commettre un impair et d’abîmer la pierre tombale , vous pouvez lire notre article qui vous guide pas à pas pour nettoyer efficacement ce monument funéraire. Vous pourrez y découvrir de quels produits vous avez besoin, et de quelle manière procéder en fonction de la matière dont il est question.

Pour conclure

Choisir une pierre tombale peut être symboliquement très important pour les proches du défunt. Derrière ce choix, il y a la volonté de créer un lieu de mémoire, un endroit où se recueillir et rendre hommage au défunt.

Mais, cela implique de réfléchir à des contingences matérielles (quel matériau choisir, quels ornements, quel budget y consacrer) pendant une période difficile d’un point de vue émotionnel. Ce choix est très personnel. Certaines personnes (croyantes ou non) choisissent d’ailleurs de ne pas faire poser de pierre tombale. C’est important pour vous ? Avez-vous pensé à souscrire une assurance obsèques ?

author

Olivier Silberberg

Avec plusieurs centaines de contenus à son actif en tant que Rédacteur web pour Syntax Finance et Rédacteur en chef de Kondoléances, Olivier Silberberg est diplômé du Master de Commerce de l'ESC Pau. Il est également praticien en hypnose et se passionne pour les sciences humaines.

Des articles pour aller plus loin

Urne cinéraire

Trouver l’urne cinéraire idéale : un parcours compassionné

Suivez ce guide pour comprendre et choisir la bonne urne cinéraire pour un être cher, selon son design, son prix, sa taille et ses matériaux.

07/06/2023 • 20 minutes de lecture
Cercueil historique

Quelles sont les origines du cercueil ?

Depuis l’Antiquité, le cercueil est une pièce maîtresse de l’hommage aux morts. Découvrez ses origines, son histoire et sa symbolique.

05/06/2023 • 15 minutes de lecture
Jardin du Souvenir

Jardin du Souvenir : comprendre son fonctionnement et son intérêt

Découvrez comment choisir le bon Jardin du Souvenir, les étapes administratives et les avantages émotionnels et écologiques de cette option.

30/05/2023 • 20 minutes de lecture